News Swissrescue
SMEDRIX 3.0 BASIC est maintenant disponible, sous forme d'application, pour les non-professionnels.
 

Lire l'article paru dans "nous, SAMARITAINS" 3/18

Cette news a été soumise par Olivier Nyenhuis
Ecrire un commentaire (0 Commentaires)
News Swissrescue
Nous avons le plaisir de vous informer qu'il reste de la place pour le cours "FC26-2018 mMOET Managing Medical and Obstetric Emergencies and Trauma" les 29 & 30 novembre 2018.
 

Newsletter de la faculté suisse de l'ALSG

Cette news a été soumise par Cédric Frioud
Ecrire un commentaire (0 Commentaires)
News Swissrescue
Amélioration de l'analgésie chez les patients ventiler mécaniquement au service des urgences

- Il a été démontré qu'une approche par analgo-sédation chez les patients ventilés mécaniquement diminuait la durée de la ventilation mécanique et la durée de séjour en service des soins intensifs.
- Les dernières directives de la "Society of Critical Care Medicine" recommandent un opioïde comme agent initial, suivi d'un sédatif non-benzodiazépine.
- Il a été démontré que les benzodiazépines augmentent les delirium, augment la durée de ventilation mécanique, aux services de soins intensifs, augmentent la durée de la ventilation mécanique et augmentent la durée de séjour en service des soins intensifs.
- Dans une étude de cohorte récente, les médecins ont augmentés l'utilisation d'analgésiques par opioïdes et diminué de façon marquée l'utilisation des benzodiazépines chez les patients ventilés mécaniquement au service des urgences grâce à une campagne de formation et à la mise en place d'une procédure électronique.

Message clé: Une procédure électronique d'enregistrement pour les patients ventilés mécaniquement au service des urgences peut être utile pour guider les médecins et utiliser une approche par analgo-sédation.
 

Sur le site internet de l'UMEM (en anglais)

Cette news a été soumise par Cédric Frioud
Ecrire un commentaire (0 Commentaires)
News Swissrescue
La lumière blanche au bout du stilet !

Chers collègues, bien souvent je me suis retrouvé confronté à cette situation : je n’ai plus de piles dans ma lampe à pupille et je sors mon smartphone pour contrôler le réflexe pupillaire de mon patient. A ce moment précis, un enchaînement d’événements se produit : primo, l’étudiant qui observe mes moindres faits et gestes me regarde d’un air accusateur sans pour autant oser dire ce qu’il pense… secundo, mon collègue lève les yeux au ciel (ce qui peut vouloir dire beaucoup de choses différentes). Tertio, les pupilles de mon patient sont de petites tailles, réactives. Sa respiration est très lente. Alors au lieu de tergiverser, je prépare la Naloxone et continue mon travail.
 
En commençant par ce récit anecdotique et (bien sûr) fictif, je voulais vous faire part d’un éclairage sur le sujet des lampes à LED que nous retrouvons dans quasi toutes nos sources lumineuses, lampes à pupilles y compris. Plusieurs discours étaient revenus à mes oreilles de la part d’étudiants ambulanciers, mais également de collègues qui relevaient le caractère dangereux des LED pour la rétine de nos patients en cas d’examen soit au smartphone, soit au stilet LED. Soucieux de ne pas être délétère, « primum non necere » oblige, je me suis tourné vers la doctoresse Lorette Leon, du Centre neuchâtelois d’ophtalmologie pour lui poser la question suivante :

Est-ce que l'utilisation de lampes LED (stilet lumineux ou lampe de smartphone) est néfaste pour la cornée de nos patients (exposition d'environ 1 à 5 seconde / œil) qu'il s'agisse d'enfants ou d'adultes?

De son avis, la lumière LED pourrait effectivement être néfaste à long terme sur la rétine (notamment sur la macula), surtout en cas d'exposition de longue durée. Elle n’a connaissance d’aucune étude démontrant des effets néfastes sur la rétine de l’homme. En ce qui concerne les tests pupillaires : la faible durée d’exposition ainsi que le fait que le patient ne fixe pas la source lumineuse (demander au patient de regarder au loin par exemple) amènent à la conclusion suivante. Elle ne voit pas de contre-indication à l’utilisation de ces lampes (smartphone ou stilet LED) pour les tests pupillaires.
Il n’est pas fait notion d’intensité dans ce bref article, il semble cependant raisonnable d’utiliser des LED d’une intensité faible à modérée que l’on retrouve chez les fabricants de matériel médical.

N’hésitez pas à réagir à cet article ou à commenter. Mon objectif est le partage de connaissance, ne vous retenez pas !

Je vous adresse, chers collègues ambulanciers, chers partenaires mes salutations amicales.

Samuel Zünd




NB: image du site (https://www.praxisdienst.fr)

Cette news a été soumise par Samuel Zünd
Ecrire un commentaire (1 Commentaire)
News Swissrescue
Nous sommes 3 amies ambulancières qui avons la chance d'être sélectionnées pour participer au "Raid des Alizés" en Martinique.
 
Cette course est une aventure sportive, féminine et solidaire ! Chaque équipe doit sélectionner une cause caritative dont elle défendra les couleurs. Le classement général déterminera les dotations qui seront directement reversées aux associations.

Nous avons choisi de soutenir l'association ARC "African Resuscitation Council" créer par l'un de nos confrères ambulancier. C'est une entreprise privé à but humanitaire dont les objectifs sont formations aux gestes de premiers secours, création d'écoles d'ambulanciers et de plusieurs services d'ambulance en Afrique. Vos dons seront les bienvenus pour notre projet de soutien en faveur d'ARC !

Un grand merci à tous pour votre générosité !
 

L'Equipe "Jesamag-Valais"

Cette news a été soumise par Jenny Frattini, Magali Lerjen, Sabrina Solioz
Ecrire un commentaire (0 Commentaires)
News Swissrescue
C'est officiel, la Fondation First Responders (anciennement Fribourg Coeur) devient le mandataire choisi par le Département de la santé et de l'action sociale du canton de Vaud pour coordonner et promouvoir leur système de Premiers Répondants !

fondation-first-responders.ch


Voir le communiqué de presse du canton de Vaud du 5 juillet 2018

Soutenez également la fondation en faisant un don de 2 CHF ici :
Faire un don de 2 CHF

Restez au courant des activités de cette fondation en aimant et en partageant cette page Facebook.

Cette news a été soumise par Jampen Laurent
Ecrire un commentaire (0 Commentaires)
­